Se sentir officiellement reconnue …

wordcloud

Un petit article aujourd’hui qui fait suite à une bonne nouvelle que j’ai reçue juste avant Noël… La MDPH m’a accordé officiellement la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) après 9 longs mois d’attente. Retour donc, sur les démarches nécessaires et les bénéfices de cette reconnaissance.

La RQTH

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé est accordée par la Maison Départementale des Personnes Handicapées sur demande de la personne concernée. La demande s’effectue en remplissant un formulaire spécifique accompagné d’une partie réservée au médecin traitant. D’autres pièces justificatives peuvent être exigées en fonction des demandes formulées. C’est ensuite la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) qui délivrera sa décision, après s’être réunie, selon un délai très variable d’un département à un autre.

En pratique, la RQTH permet d’accéder à des dispositifs spécifiques. Ces dispositifs ont pour objectif d’accompagner la personne handicapée dans son emploi (ou sa recherche d’emploi) par des conseils spécifiques et de lui permettre la mise en place d’aménagements d’horaires ou de son poste de travail.

La RQTH est à renouveler tous les 1 à 5 ans, selon le délai accordé par la CDAPH.


Mes démarches

Dans la cas de l’hypersomnie idiopathique, les médecins m’avaient prévenue, une RQTH est difficile à obtenir, surtout dans certains départements. En effet, la maladie n’est pas aussi bien connue que la narcolepsie (par exemple) et trop rare… J’avais donc peu d’espoirs mais j’ai souhaité tout de même tenter le coup, quitte à devoir recommencer les démarches plusieurs fois. Ainsi, j’ai constitué le dossier nécessaire au mois de mars 2017 avec, je dois l’avouer, peu d’informations pour m’aider. Bien sûr le médecin remplit une partie, mais il y a également tout une partie à remplir soi-même, dont une page d’écriture « libre » : le projet de vie. C’est après avoir envoyé mon dossier que je suis tombée sur de nombreux conseils d’hypersomniaques concernant la façon de rédiger ce fameux projet de vie. J’ai alors regretté de ne pas avoir demandé de l’aide sur le moment…

Pour ma part, j’ai fait mon dossier seule. J’ai essayé d’être la plus sincère possible pour décrire les difficultés que je rencontrais au quotidien et les conséquences de la maladie sur ma vie professionnelle. J’ai réfléchi à un plan assez simple, puis je me suis lancée. J’ai du écrire 2 pages… sans connaître du tout les attentes de la Commission. Une fois le dossier remis à la MDPH, cela m’inquiétait beaucoup. Je me suis dis que je n’avais pas mis toutes les chances de mon côté, etc… Et en 9 mois d’attente, on a le temps de se poser des questions.

Puis, le 21 décembre dernier, j’ai reçu (enfin !) une lettre de la MDPH. Je l’ai ouverte avec certitude de découvrir une mauvaise nouvelle qui allait me contrarier : un REFUS. Vous imaginez donc ma surprise quand j’ai lu le courrier qui m’annonçait que ma RQTH était accordée pour un délai de 5 ans ! Je n’en reviens toujours pas …


Et Maintenant ?

Cela peut paraître « idiot » mais être reconnue handicapée, ce fut une excellente nouvelle pour moi… Moralement ça fait du bien ! Pas d’être « classée » dans une catégorie ou une autre, peu importe – ni d’être qualifiée de handicapée … Juste se sentir ENFIN reconnue ! Reconnue dans sa maladie et dans ses difficultés. Surtout pour une pathologie comme la mienne, qui est très rare et qui « ne se voit pas »… C’est une reconnaissance officielle tout simplement, qui prouve que l’hypersomnie peut avoir un impact sur ma vie professionnelle. Et moi, ça me fait beaucoup de bien.

Enfin, concrètement, la RQTH n’aura pas un effet immédiat dans ma vie professionnelle puisque j’ai choisi de poursuivre mes études… Par contre, elle me simplifiera les choses pour « prouver » que j’ai par exemple besoin d’horaires aménagés durant un stage, etc… Puis, elle est valable 5 ans, donc je l’aurai déjà quand le jour sera venu de trouver un emploi … Je suis bien contente d’avoir anticipé en tous cas !

cropped-signature.png

4 réflexions sur “Se sentir officiellement reconnue …

  1. Hyper Idiote dit :

    Premier commentaire sur ce blog que je parcours pourtant depuis un moment… Quel plaisir de voir une autre hypersomniaque (moi je nous appelle hyper idiotes au féminin, comme dans hyper. idio.!) s’exprimer!
    La RQTH a en effet un certain pouvoir au niveau professionnel. Non seulement pour la reconnaissance, mais elle peut permettre à l’entreprise d’avoir des avantages, aider au maintien dans l’emploi (débloquer des fonds d’aide pour des aménagements de poste par exemple..) Félicitations pour avoir anticipé et l’avoir obtenue! Les démarches administratives, j’ai souvent le sentiment que c’est le plus pénible à vivre, au milieu de toute celle galère… Alors bravo! 😀

    Aimé par 1 personne

  2. unehypersomniaque dit :

    Bonjour et merci beaucoup d’avoir laissé un commentaire sur mon blog. Cela fait toujours plaisir de votre que d’autres hypersomniaques tombent dessus ! On se sent ainsi moins seul(e) 🙂 Je suis tout à fait d’accord avec toi en ce qui concerne ce genre de démarches et effectivement, c’est pour moi un soulagement d’avoir obtenu cette reconnaissance !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s